Centre de santé sexuelle & santé voyage dans le Vieux Montréal 514 787-0055 - RDV en ligne

Liste
Pourquoi consulter un stagiaire bachelier en sexologie à la Clinique A ?
L’UQAM décerne un doctorat honoris causa au Dr Réjean Thomas
Dr Marc Steben répond à vos questions et préoccupations sur le lichen scléreux
Comment réagir à une divulgation d'herpès
J'ai quelque chose à te dire... Partie II
J’ai quelque chose à te dire...
L’abécédaire #égalsexy, par Dominique Pétin
Lichen scléreux, sexualité et intimité
Le blogue #égalsexy par Mélanie Couture
Test Pap et vaccin contre le VPH : formule gagnante pour prévenir le cancer du col de l’utérus
SERVICE SEXOLOGIQUE À PRIX MODIQUE
Le blogue #égalsexy, par Pierre-Bruno Rivard
Le blogue #égalsexy, par Anne-Marie Losique
L’épilation intime, oui ou non ?
La sexualité trans, par Huguette St-Denis
Le blogue #égalsexy, par Anne-Marie Dupras
Le bouton d'amour ou la pointe de l'iceberg
Je me suis demandé pourquoi j’avais peur, par Guillaume Lambert
La sexualité des aînés, par Janette Bertrand
De plus en plus nombreuses à utiliser la DivaCup
La contraception, est-ce possible à deux ?
La santé sexuelle, quand la dépression s’en mêle
Aimer son corps
Apprivoiser la ménopause
Posez vos questions à nos stagiaires en sexologie !
Virus ZIKA
Quelques réflexions sur la vie avec des condylomes
Notre meilleure résolution pour 2016
Les sites de rencontres, j’y vais ou j’y vais pas?
Mieux vivre avec le lichen scléreux… en sachant le démystifier !
L’ABC du VIH en 2015
Quelques nuances de BDSM
MTS ou ITS, est-ce la même chose ?
Des fantasmes et autres rêveries sensuelles
Tatouages sans risques
Le dépistage prénatal des ITSS
Fin du désir… Fin du couple?
Mieux voyager en avion
L’hygiène intime, côté hommes
Hygiène féminine : finies les obsessions!
Réduire le risque du cancer de la prostate : à vous de… jouer!
Combien de fois on fait l'amour pour vrai?
Journée mondiale contre l’hépatite
L'amour, l'été
Vous partez en voyage? N’oubliez pas les vaccins!
Les ITSS en hausse chez les 50 ans et +
La trousse santé en voyage : un must!
La pansexualité, qu’est-ce que c'est?
Réjean Thomas est nommé Officier de l'Ordre national du Québec
À propos de l’homéopathie
La vie sexuelle après un accouchement
Ô Soleil Soleil!
Mieux comprendre le dépistage
Histoires de viols : l’importance de croire les victimes
Cent mille raisons de bouger!
Le sommeil, un "boost" pour la libido
Santé sexuelle et alimentation
Le meilleur du web au féminin
Je sens une « bosse » dans mon sein !
Les gars, le VPH, ça vous concerne aussi !
Flash sur l'endométriose
Journée de la femme et Contraception : la pilule en continu
Combattre la discrimination pour une meilleure santé publique
L’herpès ou « les feux sauvages de l’amour »
« Trop aimer », c’est possible ?
Nouveau gynécologue à Montréal
Dr Réjean Thomas est nommé Grand Montréalais
Prix du mérite 2014
Guérie de l'hépatite C
Prix Hippocrate 2014 :
Le prix Claude-Tourangeau
Conférence : La prévention en 2014
Hépatite C : Nouveaux traitements
Nouveaux traitements pour l'hépatite C
Périodes d'incubation des ITSS (ITS, IST, MTS)
Nouvelle ITS (IST) : Mycoplasma genitalium
[Communiqué] Média A — Communications l’Actuel présente
L'Actuel appuie la position du CQ-LGBT
Éclosion du LGV à Montréal
La bactérie H041 ou « Superbactérie »
ALERTE — Hépatite C
VIH — Le traitement des enfants représente un défi
Vivre avec le VIH
MotsEcho.com
Journée mondiale du sida – 1er décembre 2012
Chlamydia et gonorrhée 
Rapport de l'INSPQ sur les ITSS au Québec
Nouveau sondage auprès des personnes vivant avec le VIH/sida
[AVIS] Trousses de dépistage du VIH et de MTS à domicile
La gonorrhée inquiète l'OMS
VIH : Des scientifiques du NIH identifient une nouvelle protéine qui inhibe le virus
Dossier sur le PREP (Truvada®)
Réjean Thomas, rédacteur d'un jour au journal Métro
Augmentation de la syphilis infectieuse chez les jeunes
INCIVEK™ (télaprévir)
Syphilis chez les femmes au Québec
La Clinique A rue McGill à l'émission Une pilule, une petite granule
La Clinique A rue McGill

Pourquoi consulter un stagiaire bachelier en sexologie à la Clinique A ?

Par Roxana Ioana Popa et Danick Roussel, B.A. sexologie

4 octobre 2017

SEXOLOGUE… à quoi pensez-vous en entendant ce mot ? En effet, c’est un mot de plus en plus connu, mais pour plusieurs, le mandat de ce professionnel est encore nébuleux. Non, nous ne sommes pas là pour vous apprendre les mille et une positions du Kamasutra afin que vous deveniez des pros de la gymnastique. On ne vous demandera pas non plus de vous déshabiller devant nous pour nous montrer vos bobos. Ceci étant dit, vous pouvez garder vos vêtements, s’il vous plaît !

Par contre, il y a maintes bonnes raisons de venir nous consulter.

On peut :

Vous donner de l’INFORMATION. Peu importe vos interrogations, on peut répondre à vos questions d’ordre sexologique : ITSS, moyens de contraception et dysfonctions sexuelles. Par ailleurs, si tel est votre besoin, on peut vous référer vers les ressources qui vous correspondent le mieux. Toute cette information dans le but de vous aider à déconstruire les mythes, les fausses croyances et vous aider à vous défaire de certains préjugés en lien avec les infections transmises sexuellement ou la sexualité en général.

On ne peut pas :

Vous émettre un diagnostic, effectuer une évaluation sexologique, ni vous fournir des prescriptions. La personne référence reste, et restera toujours, votre médecin traitant.

On peut :

Vous ACCOMPAGNER et vous SOUTENIR. En effet, vous pouvez vous confier en toute confidentialité et nous raconter votre situation. On peut vous aider à reconnaître, exprimer et valider vos émotions. On peut vous proposer des outils pour réduire votre anxiété, entamer le dialogue et favoriser la communication avec un(e) partenaire. On peut vous habiliter à négocier les relations intimes et à vivre votre sexualité de sorte à respecter votre intégrité personnelle et celle de l’autre. On peut vous guider pour élargir votre répertoire sexuel et intime, pour réapproprier votre sexualité, pour augmenter votre estime corporelle et votre satisfaction sexuelle et conjugale. Finalement, on peut vous accompagner dans une prise de décision.

On ne peut pas :

Effectuer une évaluation psychologique ni entamer une psychothérapie à long terme. De plus, on ne peut pas travailler sur les perturbations comportementales ou tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique significative. Notre travail relève plutôt de la relation d’aide à court et moyen terme.

Ceci étant dit : 

À la fin d’une consultation sexologique, vous aurez des moyens et des outils concrets pour apprendre à répondre à vos besoins et vous aurez du soutien et de l’encadrement concernant votre problématique. Bref, vous n’êtes pas seul dans ce que vous vivez ! Faites appel à nous !

Pour prendre un rendez-vous

Vous pouvez toujours appeler à la Clinique A et demander de parler à un stagiaire en sexologie. Nous sommes disponibles les lundis, les mardis et les jeudis de 8 h 30 à 16 h 30. Vous pouvez également nous envoyer un courriel à [email protected] Et savez-vous ce qui est encore plus beau dans tout ça ? C’est gratuit !

Au plaisir,

Roxana Ioana Popa
Danick Roussel