Centre de santé sexuelle & santé voyage dans le Vieux Montréal 514 787-0055 - RDV en ligne

Liste
Dr Marc Steben répond à vos questions et préoccupations sur le lichen scléreux
Comment réagir à une divulgation d'herpès
J'ai quelque chose à te dire... Partie II
J’ai quelque chose à te dire...
L’abécédaire #égalsexy, par Dominique Pétin
Lichen scléreux, sexualité et intimité
Le blogue #égalsexy par Mélanie Couture
Test Pap et vaccin contre le VPH : formule gagnante pour prévenir le cancer du col de l’utérus
SERVICE SEXOLOGIQUE À PRIX MODIQUE
Le blogue #égalsexy, par Pierre-Bruno Rivard
Le blogue #égalsexy, par Anne-Marie Losique
L’épilation intime, oui ou non ?
La sexualité trans, par Huguette St-Denis
Le blogue #égalsexy, par Anne-Marie Dupras
Le bouton d'amour ou la pointe de l'iceberg
Je me suis demandé pourquoi j’avais peur, par Guillaume Lambert
La sexualité des aînés, par Janette Bertrand
De plus en plus nombreuses à utiliser la DivaCup
La contraception, est-ce possible à deux ?
La santé sexuelle, quand la dépression s’en mêle
Aimer son corps
Apprivoiser la ménopause
Posez vos questions à nos stagiaires en sexologie !
Virus ZIKA
Quelques réflexions sur la vie avec des condylomes
Notre meilleure résolution pour 2016
Les sites de rencontres, j’y vais ou j’y vais pas?
Mieux vivre avec le lichen scléreux… en sachant le démystifier !
L’ABC du VIH en 2015
Quelques nuances de BDSM
MTS ou ITS, est-ce la même chose ?
Des fantasmes et autres rêveries sensuelles
Tatouages sans risques
Le dépistage prénatal des ITSS
Fin du désir… Fin du couple?
Mieux voyager en avion
L’hygiène intime, côté hommes
Hygiène féminine : finies les obsessions!
Réduire le risque du cancer de la prostate : à vous de… jouer!
Combien de fois on fait l'amour pour vrai?
Journée mondiale contre l’hépatite
L'amour, l'été
Vous partez en voyage? N’oubliez pas les vaccins!
Les ITSS en hausse chez les 50 ans et +
La trousse santé en voyage : un must!
La pansexualité, qu’est-ce que c'est?
Réjean Thomas est nommé Officier de l'Ordre national du Québec
À propos de l’homéopathie
La vie sexuelle après un accouchement
Ô Soleil Soleil!
Mieux comprendre le dépistage
Histoires de viols : l’importance de croire les victimes
Cent mille raisons de bouger!
Le sommeil, un "boost" pour la libido
Santé sexuelle et alimentation
Le meilleur du web au féminin
Je sens une « bosse » dans mon sein !
Les gars, le VPH, ça vous concerne aussi !
Flash sur l'endométriose
Journée de la femme et Contraception : la pilule en continu
Combattre la discrimination pour une meilleure santé publique
L’herpès ou « les feux sauvages de l’amour »
« Trop aimer », c’est possible ?
Nouveau gynécologue à Montréal
Dr Réjean Thomas est nommé Grand Montréalais
Prix du mérite 2014
Guérie de l'hépatite C
Prix Hippocrate 2014 :
Le prix Claude-Tourangeau
Conférence : La prévention en 2014
Hépatite C : Nouveaux traitements
Nouveaux traitements pour l'hépatite C
Périodes d'incubation des ITSS (ITS, IST, MTS)
Nouvelle ITS (IST) : Mycoplasma genitalium
[Communiqué] Média A — Communications l’Actuel présente
L'Actuel appuie la position du CQ-LGBT
Éclosion du LGV à Montréal
La bactérie H041 ou « Superbactérie »
ALERTE — Hépatite C
VIH — Le traitement des enfants représente un défi
Vivre avec le VIH
MotsEcho.com
Journée mondiale du sida – 1er décembre 2012
Chlamydia et gonorrhée 
Rapport de l'INSPQ sur les ITSS au Québec
Nouveau sondage auprès des personnes vivant avec le VIH/sida
[AVIS] Trousses de dépistage du VIH et de MTS à domicile
La gonorrhée inquiète l'OMS
VIH : Des scientifiques du NIH identifient une nouvelle protéine qui inhibe le virus
Dossier sur le PREP (Truvada®)
Réjean Thomas, rédacteur d'un jour au journal Métro
Augmentation de la syphilis infectieuse chez les jeunes
INCIVEK™ (télaprévir)
Syphilis chez les femmes au Québec
La Clinique A rue McGill à l'émission Une pilule, une petite granule
La Clinique A rue McGill

Le blogue #égalsexy, par Anne-Marie Losique

ÊTRE OU NE PAS ÊTRE… PERVERS

11 août 2016

 

De tous les temps, jamais l’Homme n’a eu accès à autant d’informations qu’aujourd’hui, et jamais de la même façon, la culture porno n’a été aussi omniprésente dans nos vies quotidiennes, axée principalement sur la jouissance solitaire à portée de clics ou à coups de sex-toys et de casques de réalité augmentée.    

Le culte de l’individualisme a atteint son apogée au 21e siècle. Après la désillusion des grands mouvements de masse, nous recherchons tous la satisfaction de nos besoins personnels avant celui des autres et de la même manière, chaque partenaire sexuel réclame sa propre jouissance, avant de se préoccuper du plaisir de l’autre.  

À l’instar des multinationales cotées en bourse qui subissent la pression de leurs actionnaires à la recherche de profits à tout prix, la sexualité n’échappe pas à cette nouvelle dictature de la performance qui s’impose et devient le but ultime…

Et Révolution sexuelle oblige, alors que les hommes ont toujours été historiquement dans cette quête de performance, à savoir s’ils seront à la hauteur, nombreuses sont les femmes maintenant à revendiquer que l’acte mécanique fonctionne bien, à chaque fois… La lubrification sur demande devient l’équivalent de l’érection garantie chez l’homme.  

Nous avons tous une identité sexuelle avant même de pratiquer l’acte, issue de notre histoire personnelle et de notre parcours qui se butent à notre éducation, voire à notre culture, encadrées par des idées reçues imposées par la société et une conformité de masse.

Sommes-nous des pervers ?  

Selon le psychanalyste français Pierre Marie, « le pervers met en scène la réalité de cette solitude du début de l’acte sexuel jusqu’à sa fin. À l’opposé, le névrosé — c’est-à-dire nous tous — feint d’ignorer que la jouissance physique est une expérience solitaire, car il ne peut se passer de l’amour. Il enrobe cette réalité pour la rendre vivable. Le pervers possède cette lucidité folle, d’où sa solitude, alors que le névrosé vit dans l’illusion du partage. »*  

Une œuvre intéressante sur le même thème est Le Sexe bizarre, réédité en 2010, avec les propos éclairés d’Agnès Giard, journaliste et blogueuse notamment de Libération qui démontre que les adeptes de pratiques hors normes se dressent contre le conformisme de notre société et se mettent délibérément en marge de la masse, au profit d’une unicité et d’un accomplissement personnel. La sexualité devient une contre-culture marginale qui ne respecte ni conventions, ni convenance.  

Tout cela étant dit, je laisserai le mot de la fin au gynécologue, andrologue et psychosomaticien Sylvain Mimoun, que j’ai eu le plaisir de rencontrer lors d’un tournage et doté d’une acuité redoutable : « nous sommes dans une époque de transition. La libération sexuelle a eu des répercussions sur les deux partenaires… Dans un couple, sur le plan du plaisir et de la relation sexuelle, il est important qu’existe un égoïsme partagé… L’essentiel, c’est de comprendre comment on peut jouir ensemble. »*  

#égalsexy

*Source : Psychologies.com

____________________

Anne-Marie Losique est la présidente et directrice générale de VanessaMedia inc., une entreprise canadienne multiplateforme qu’elle a fondée en 2010 dont les secteurs d’activité sont principalement concentrés à la télévision et sur le web. Depuis le 28 octobre 2014, la chaîne VanessaTV a fusionné avec le géant américain pour devenir VividTV, la première chaîne de divertissement linéaire et sur demande pour adulte bilingue HD au Canada. Vanessa Media lancera d’ici quelques mois une deuxième chaîne américaine pour adultes au Canada. 2016 s’avère être une année fructueuse pour Anne-Marie Losique, PDG de VividTV Canada et de VanessaMedia. « Je partage mon temps entre Los Angeles et Montréal. À Los Angeles, je me consacre au développement de mon entreprise. Je me suis associée l’an dernier dans la cadre de ma chaîne VanessaTV avec VividTV, mais je développe aussi de mon côté tout le volet VSD (vidéo sur demande), SVSD, PPV sur les diverses plateformes qui est en expansion fulgurante. Je viens de signer à cet effet avec la société européenne ColmaxTV, qui se rajoute à plusieurs autres partenaires déjà en place. » La business woman la plus controversée du Québec est également productrice, animatrice et personnage public incontournable sur la scène artistique québécoise. Anne-Marie Losique ne laisse personne indifférent. Depuis qu’elle œuvre dans le milieu, elle a toujours eu l’audace et le flair de ne travailler que pour des projets dont elle avait plein contrôle à travers ses propres compagnies, en totale indépendance. Chose à retenir : elle aime être là où personne ne l’attend.

Sa page Facebook
Son site Web