Centre de santé sexuelle & santé voyage dans le Vieux Montréal 514 787-0055 - RDV en ligne

Liste
Dr Marc Steben répond à vos questions et préoccupations sur le lichen scléreux
Comment réagir à une divulgation d'herpès
J'ai quelque chose à te dire... Partie II
J’ai quelque chose à te dire...
L’abécédaire #égalsexy, par Dominique Pétin
Lichen scléreux, sexualité et intimité
Le blogue #égalsexy par Mélanie Couture
Test Pap et vaccin contre le VPH : formule gagnante pour prévenir le cancer du col de l’utérus
SERVICE SEXOLOGIQUE À PRIX MODIQUE
Le blogue #égalsexy, par Pierre-Bruno Rivard
Le blogue #égalsexy, par Anne-Marie Losique
L’épilation intime, oui ou non ?
La sexualité trans, par Huguette St-Denis
Le blogue #égalsexy, par Anne-Marie Dupras
Le bouton d'amour ou la pointe de l'iceberg
Je me suis demandé pourquoi j’avais peur, par Guillaume Lambert
La sexualité des aînés, par Janette Bertrand
De plus en plus nombreuses à utiliser la DivaCup
La contraception, est-ce possible à deux ?
La santé sexuelle, quand la dépression s’en mêle
Aimer son corps
Apprivoiser la ménopause
Posez vos questions à nos stagiaires en sexologie !
Virus ZIKA
Quelques réflexions sur la vie avec des condylomes
Notre meilleure résolution pour 2016
Les sites de rencontres, j’y vais ou j’y vais pas?
Mieux vivre avec le lichen scléreux… en sachant le démystifier !
L’ABC du VIH en 2015
Quelques nuances de BDSM
MTS ou ITS, est-ce la même chose ?
Des fantasmes et autres rêveries sensuelles
Tatouages sans risques
Le dépistage prénatal des ITSS
Fin du désir… Fin du couple?
Mieux voyager en avion
L’hygiène intime, côté hommes
Hygiène féminine : finies les obsessions!
Réduire le risque du cancer de la prostate : à vous de… jouer!
Combien de fois on fait l'amour pour vrai?
Journée mondiale contre l’hépatite
L'amour, l'été
Vous partez en voyage? N’oubliez pas les vaccins!
Les ITSS en hausse chez les 50 ans et +
La trousse santé en voyage : un must!
La pansexualité, qu’est-ce que c'est?
Réjean Thomas est nommé Officier de l'Ordre national du Québec
À propos de l’homéopathie
La vie sexuelle après un accouchement
Ô Soleil Soleil!
Mieux comprendre le dépistage
Histoires de viols : l’importance de croire les victimes
Cent mille raisons de bouger!
Le sommeil, un "boost" pour la libido
Santé sexuelle et alimentation
Le meilleur du web au féminin
Je sens une « bosse » dans mon sein !
Les gars, le VPH, ça vous concerne aussi !
Flash sur l'endométriose
Journée de la femme et Contraception : la pilule en continu
Combattre la discrimination pour une meilleure santé publique
L’herpès ou « les feux sauvages de l’amour »
« Trop aimer », c’est possible ?
Nouveau gynécologue à Montréal
Dr Réjean Thomas est nommé Grand Montréalais
Prix du mérite 2014
Guérie de l'hépatite C
Prix Hippocrate 2014 :
Le prix Claude-Tourangeau
Conférence : La prévention en 2014
Hépatite C : Nouveaux traitements
Nouveaux traitements pour l'hépatite C
Périodes d'incubation des ITSS (ITS, IST, MTS)
Nouvelle ITS (IST) : Mycoplasma genitalium
[Communiqué] Média A — Communications l’Actuel présente
L'Actuel appuie la position du CQ-LGBT
Éclosion du LGV à Montréal
La bactérie H041 ou « Superbactérie »
ALERTE — Hépatite C
VIH — Le traitement des enfants représente un défi
Vivre avec le VIH
MotsEcho.com
Journée mondiale du sida – 1er décembre 2012
Chlamydia et gonorrhée 
Rapport de l'INSPQ sur les ITSS au Québec
Nouveau sondage auprès des personnes vivant avec le VIH/sida
[AVIS] Trousses de dépistage du VIH et de MTS à domicile
La gonorrhée inquiète l'OMS
VIH : Des scientifiques du NIH identifient une nouvelle protéine qui inhibe le virus
Dossier sur le PREP (Truvada®)
Réjean Thomas, rédacteur d'un jour au journal Métro
Augmentation de la syphilis infectieuse chez les jeunes
INCIVEK™ (télaprévir)
Syphilis chez les femmes au Québec
La Clinique A rue McGill à l'émission Une pilule, une petite granule
La Clinique A rue McGill

L'amour, l'été

Suggestions de lecture

16 juillet 2015

L’été, le temps du farniente et des douces rêveries. Quelques réflexions, chefs-d’œuvre ou plaisirs coupables, variations contemporaines sur les thèmes de la sexualité et de l’amour à lire ou à relire.

Juillet, de Marie Laberge

Le premier roman de l’auteure prolifique, sensuel et chaud!

« Un homme célèbre les 65 ans de sa femme en compagnie de son fils et de sa petite famille. Un seul hic : il est amoureux de sa belle-fille, Catherine… »

Juillet, Marie Laberge

L’amour dure trois ans, de Frédéric Beigbeder

Ou le roman dont le titre est devenu un adage... Une citation de la page 39 : « La vérité est toujours décevante, c’est pourquoi tout le monde ment. » Peut-être pour ça que : « La troisième année, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle : dégoutée, votre femme vous quitte. La mauvaise nouvelle : vous commencez un nouveau livre. » Le cynisme attachant de Beigbeder, qui nous a donné plus récemment le très beau Un roman français, est beaucoup plus romantique que ce qui paraît à première vue…

L’amour dure trois ans

Le choc amoureux, de Francesco Alberoni

Ce livre, dont le titre original est Innamoramento e amore, a été écrit en 1979 par le sociologue Francesco Alberoni. Traduit en vingt langues, il établit un parallèle entre le coup de foudre et les mouvements sociaux : « Qu’est-ce que tomber amoureux? C’est l’état naissant d’un mouvement collectif à deux. »

Le choc amoureux

Chéri-Chéri, de Philippe Djian

« Denis a la quarantaine. Le jour, il mène une vie tranquille d’écrivain et de critique fauché. La nuit, il s’appelle Denise et danse dans un cabaret… » Un petit roman tout djianesque, qui traite d’un sujet inusité dans son cas, avec et sans les clichés habituels.

Chéri-Chéri, Philippe Djian

La renarde et le mal peigné, Pauline Julien et Gérald Godin

Lettres assemblées par Pascale Galipeau, fille de Pauline Julien.

« Il y a Montréal, la ville qui s’avance, il y a les champs où on fait les foins, il y a moi moulue par vous et votre présence en moi presque encore physique, tant nous avons essayé de n’être qu’un », écrit Pauline en août 62 et Gérald lui écrit, en avril 66 : « Tu perds ton sac et je t’aime. […] Le pire c’est que tu es probablement la femme de ma vie et que tu n’es pas là et que la vie soit si dure. » Une centaine de lettres écrites entre 1962 et 1993, correspondance amoureuse de ce couple mythique — si vous n’avez pas encore vu le magnifique documentaire de Simon Beaulieu, c’est ici.

La renarde et le mal peigné

Vérité et amour, de Claire Legendre

« Avec la bière, je commence à secouer la tête, le DJ mixe Planet Claire avec les Supremes, Satisfaction avec du fado. Kalandra pose son verre et je la suis. » Claire Legendre est née à Nice en 1979, a vécu à Prague, et enseigne maintenant la création littéraire à l’Université de Montréal. En citant la phrase célèbre de Václav Havel, « La vérité et l’amour doivent triompher du mensonge et de la haine », qui résuma l’esprit de la Révolution de velours, elle commence ce roman pour « tenter de faire résonner ces mots dans l’intimité de nos vies ».

Vérité et amour, Claire Legendre

Hosanna, de Michel Tremblay

Pièce de théâtre créée en 1973 au Théâtre de Quat’Sous avec Jean Archambault et Gilles Renaud, dans une mise en scène d’André Brassard. Depuis, Hosanna est l'une des créations les plus jouées à travers le monde. « Ben si chus ni un gars ni une fille, pour que c’est faire que tu restes avec moé, d’abord! » Oui, pourquoi on aime, qui on aime, qui est-on quand on aime, et l’autre, il ou elle aime qui? Au-delà des tourments des questionnements sur l’identité sexuelle, il y a ces énigmes inhérentes à toute histoire d’amour. Véritable tragédie drôle et cruelle, sa lecture touche le cœur et les tripes.

Hosanna, Michel Tremblay

Le Chœur des femmes, de Martin Winckler

Un objet hétéroclite, entre le roman « médical », l’étude sociologique, la réflexion féministe, le questionnement amoureux et l’ode à la gent féminine. Le chœur ici est une chorale, un chant qui célèbre toutes les manières d’être femme. Baroque et très instructif.

Le Chœur des femmes, Martin Winckler

Le musée de l’Innocence, d'Orhan Pamuk

Une bonne grosse brique qui fait voyager tant sur les rives du Bosphore que des contradictions amoureuses. Pamuk, prix Nobel de littérature 2006, évocateur exceptionnel et maître de la mélancolie, sait nous transporter dans des paysages présents ou disparus pour y explorer les paradoxes qui nous habitent collectivement.

Le musée de l’Innocence, Orhan Pamuk

Les oiseaux se cachent pour mourir, de Colleen McCullough

Un classique romantique à souhait pour les nostalgiques, best-seller international, qui a fait l’objet d’une célèbre série télé en 1983 avec le beau Richard Chamberlain et la magnifique Rachel Ward.

Les oiseaux se cachent pour mourir, roman