Centre de santé sexuelle & santé voyage dans le Vieux Montréal 514 787-0055 - RDV en ligne

Liste
Comment réagir à une divulgation d'herpès
J'ai quelque chose à te dire... Partie II
J’ai quelque chose à te dire...
L’abécédaire #égalsexy, par Dominique Pétin
Lichen scléreux, sexualité et intimité
Le blogue #égalsexy par Mélanie Couture
Test Pap et vaccin contre le VPH : formule gagnante pour prévenir le cancer du col de l’utérus
SERVICE SEXOLOGIQUE À PRIX MODIQUE
Le blogue #égalsexy, par Pierre-Bruno Rivard
Le blogue #égalsexy, par Anne-Marie Losique
L’épilation intime, oui ou non ?
La sexualité trans, par Huguette St-Denis
Le blogue #égalsexy, par Anne-Marie Dupras
Le bouton d'amour ou la pointe de l'iceberg
Je me suis demandé pourquoi j’avais peur, par Guillaume Lambert
La sexualité des aînés, par Janette Bertrand
De plus en plus nombreuses à utiliser la DivaCup
La contraception, est-ce possible à deux ?
La santé sexuelle, quand la dépression s’en mêle
Aimer son corps
Apprivoiser la ménopause
Posez vos questions à nos stagiaires en sexologie !
Virus ZIKA
Quelques réflexions sur la vie avec des condylomes
Notre meilleure résolution pour 2016
Les sites de rencontres, j’y vais ou j’y vais pas?
Mieux vivre avec le lichen scléreux… en sachant le démystifier !
L’ABC du VIH en 2015
Quelques nuances de BDSM
MTS ou ITS, est-ce la même chose ?
Des fantasmes et autres rêveries sensuelles
Tatouages sans risques
Le dépistage prénatal des ITSS
Fin du désir… Fin du couple?
Mieux voyager en avion
L’hygiène intime, côté hommes
Hygiène féminine : finies les obsessions!
Réduire le risque du cancer de la prostate : à vous de… jouer!
Combien de fois on fait l'amour pour vrai?
Journée mondiale contre l’hépatite
L'amour, l'été
Vous partez en voyage? N’oubliez pas les vaccins!
Les ITSS en hausse chez les 50 ans et +
La trousse santé en voyage : un must!
La pansexualité, qu’est-ce que c'est?
Réjean Thomas est nommé Officier de l'Ordre national du Québec
À propos de l’homéopathie
La vie sexuelle après un accouchement
Ô Soleil Soleil!
Mieux comprendre le dépistage
Histoires de viols : l’importance de croire les victimes
Cent mille raisons de bouger!
Le sommeil, un "boost" pour la libido
Santé sexuelle et alimentation
Le meilleur du web au féminin
Je sens une « bosse » dans mon sein !
Les gars, le VPH, ça vous concerne aussi !
Flash sur l'endométriose
Journée de la femme et Contraception : la pilule en continu
Combattre la discrimination pour une meilleure santé publique
L’herpès ou « les feux sauvages de l’amour »
« Trop aimer », c’est possible ?
Nouveau gynécologue à Montréal
Dr Réjean Thomas est nommé Grand Montréalais
Prix du mérite 2014
Guérie de l'hépatite C
Prix Hippocrate 2014 :
Le prix Claude-Tourangeau
Conférence : La prévention en 2014
Hépatite C : Nouveaux traitements
Nouveaux traitements pour l'hépatite C
Périodes d'incubation des ITSS (ITS, IST, MTS)
Nouvelle ITS (IST) : Mycoplasma genitalium
[Communiqué] Média A — Communications l’Actuel présente
L'Actuel appuie la position du CQ-LGBT
Éclosion du LGV à Montréal
La bactérie H041 ou « Superbactérie »
ALERTE — Hépatite C
VIH — Le traitement des enfants représente un défi
Vivre avec le VIH
MotsEcho.com
Journée mondiale du sida – 1er décembre 2012
Chlamydia et gonorrhée 
Rapport de l'INSPQ sur les ITSS au Québec
Nouveau sondage auprès des personnes vivant avec le VIH/sida
[AVIS] Trousses de dépistage du VIH et de MTS à domicile
La gonorrhée inquiète l'OMS
VIH : Des scientifiques du NIH identifient une nouvelle protéine qui inhibe le virus
Dossier sur le PREP (Truvada®)
Réjean Thomas, rédacteur d'un jour au journal Métro
Augmentation de la syphilis infectieuse chez les jeunes
INCIVEK™ (télaprévir)
Syphilis chez les femmes au Québec
La Clinique A rue McGill à l'émission Une pilule, une petite granule
La Clinique A rue McGill

Le blogue #égalsexy, par Pierre-Bruno Rivard

« Frencher la lune »

7 septembre 2016

Le fluo, les grosses lunettes, le Coke aux cerises, les parents biologiques d’un enfant qui devient une vedette riche… ; il y a de ces choses qui vont toujours finir par revenir. Peu importe depuis combien de temps tu es en couple, un jour où l’autre, une fameuse question va refaire son apparition dans ta vie :

« Avec combien de personnes t’as couché ? »

Je l’ai posée, tu l’as posée, il l’a posée, nous-vous-ils l’ont posée. C’est normal. C’est humain de vouloir savoir.

Dans l’histoire, 12 personnes au total ont marché sur la lune et pour une raison que j’ignore, j’ai besoin de savoir si t’es plus exclusive qu’un satellite naturel.

Pourquoi ? J’en n’ai aucune idée ! Mais surtout, pourquoi il est accepté pour un gars de coucher avec plusieurs filles alors qu’aussitôt qu’on apprend qu’une fille a couché avec plusieurs gars, c’est une sorcière du vice qu’on doit brûler sur la place publique ?

Un gars m’a déjà résumé sa pensée ainsi : « Dude ! J’ai plus de respect pour une clé qui peut ouvrir plusieurs serrures qu’une serrure qui peut se faire ouvrir par plusieurs clés. »

Euh… OK, je vois ce que tu veux dire, mais plus premier degré que ça, tu participes à un concours de pets entre 2 cascades de Monster Trucks. T’es pas une clé et elle n’est pas une serrure. Vous êtes 2 blocs lego, ou 2 blocs d’égo, pour être plus précis, qui se mettent ensemble afin d’essayer de construire quelque chose.

Attention, je ne vous fais pas la morale ici, je l’ai fait autant que tout le monde. J’ai longtemps été un de ces gars-là, qui n’est pas confortable avec l’idée que sa blonde puisse avoir couché avec plus de personnes que lui.

Sauf qu’un jour, je me suis posé la question « mais pourquoi ça me dérange ?! » et j’ai eu la discussion suivante avec moi-même :

(Conscience) : OK, te considères-tu comme un féministe ? 

(PB) : Oui, même si je ne suis pas toujours certain de la définition exacte… Mais du moins, je considère que l’homme et la femme sont égaux.

(Conscience) : OK, donc pourquoi elle n’aurait pas le droit d’avoir eu une vie sexuelle avant toi ? Parce que ça t’écœure ? Ça c’est TON problème, c’est pas le sien, l’égalité n’en a rien à foutre de tes émotions.

(PB) : Ouain… 

(Conscience) : C’est drôle parce qu’on dirait que t’oublies toutes les filles avec qui t’as couché : celles que t’as pas rappelées parce que « c’était pas ça… » ou « finalement, j’suis pas certain... »… Sauf que, quand vient le temps de juger ta blonde, soudainement ta feuille de route est plus propre que les chemises dans les annonces de TIDE. 

(PB) : Je sais que c’est stupide ce que je vais dire, mais c’est comme si elle perdait un peu de classe tout à coup.

(Conscience) : Mais t’es donc bien crétin, toi… Ça t’est arrivé aussi de faire le party, de trouver une fille de ton goût et que vous décidiez d’un commun accord d’y aller d’une séance de prouesses (c’est relatif) à mettre dans le sac à souvenirs. Et bien, cette fille-là a peut-être un chum aujourd’hui et pour ce gars-là, c’est TOI le méchant pas fin qui a touché sa blonde pure avec tes mains sales de pervers…

(PB) : Wow minute ! Je l’ai traité avec respect quand même, elle était contente, on a passé un beau moment ensemble et on s’est même revu par la suite.

(Conscience) : OK, alors pourquoi t’assumes que de son bord, elle a juste couché avec le cliché du trou de cul misogyne qui « passe » plus de filles que de Q-tips dans une année ?

(PB) : Je pense que c’est peut-être juste de l’insécurité dans le fond… J’ai peur de ne pas être spécial.

(Conscience) : Man ! Elle a juste couché avec eux ! Là, elle couche avec toi et EN PLUS elle t’aime… Ça te prend quoi pour te sentir spécial ? Un panneau sur le bord de la 20 ?! Une école à ton nom ? Allume ! 

Plus j’écoute le discours autour de moi, plus je trouve qu’on est un peu hypocrite, les gars :

Je veux qu’elle soit belle tout le temps, mais je chiale quand elle passe une heure à se maquiller.

Ça fait vraiment mon affaire qu’elle me fasse à manger, qu’elle fasse le ménage, le lavage… Mais HEY, des fois j’ai l’impression qu’elle se prend pour ma mère ! C’est quoi son problème ?!

Je veux qu’elle soit vraiment cochonne au lit et qu’elle sache faire tout ce que j’ai vu dans les films, MAIS elle ne doit pas avoir eu beaucoup de partenaires avant moi sinon c’est dégueulasse.

C’est un peu cheap de notre part d’exiger ça. Tu veux qu’elle ait 100 % à l’examen, mais elle n’a pas le droit d’étudier…

On est la somme de nos expériences personnelles, et le résultat de cette équation-là, qui contient des histoires positives, négatives, le fun et moins le fun… C’est la fille avec qui t’es tombé en amour ! Donc si tu veux avoir un futur avec elle, va falloir que t’acceptes qu’elle ait eu un passé.

(PB) : Ouain… OK… Ma gueule.

(Conscience) : Merci !

FIN

___________


Pierre-Bruno Rivard est humoriste, comédien et auteur.

Finissant de la cuvée 2010 de l’École Nationale de l’Humour, il se fait remarquer comme finaliste d’En route vers mon premier Gala JPR en 2011, ce qui lui vaut une apparition dans un Gala Juste pour rire la même année. Son humour l’emmène ensuite à performer en France, en Belgique, en Suisse et à travers le Canada.

Auteur recherché pour la justesse de ses textes, il prête sa plume à des humoristes tels que Stéphane Rousseau, Rachid Badouri et Sylvain Larocque et remporte l’Olivier des meilleurs textes en 2012 pour le spectacle Tout va bien de Maxim Martin, ainsi qu’en 2014 et 2015 pour la série web Fiston de Jonathan Roberge.

À la télévision, on a vu Pierre-Bruno dans l’émission jeunesse Arrange-toi avec ça sur VRAK.TV et dans Testé sur des humains, Un gars le soir et Juste pour rire en direct. En 2015, il fait partie de la distribution de la série documentaire Les 5 prochains diffusée sur les ondes d’ARTV.

Sur scène, il présente avec succès 8 soirs consécutifs un spectacle de 60 minutes intitulé PB (En théorie) lors du festival Zoofest 2016 et prépare la tournée québécoise de son premier one man show avec Juste pour rire.

Dès cet automne, vous le verrez en tant que nouveau barista à l’émission Entrée Principale diffusée en direct tous les jours de la semaine à Radio-Canada.

Sa page Facebook
Son site Web