Centre de santé sexuelle & santé voyage dans le Vieux Montréal 514 787-0055 - RDV en ligne

Liste
J’ai quelque chose à te dire...
L’abécédaire #égalsexy, par Dominique Pétin
Lichen scléreux, sexualité et intimité
Le blogue #égalsexy par Mélanie Couture
Test Pap et vaccin contre le VPH : formule gagnante pour prévenir le cancer du col de l’utérus
SERVICE SEXOLOGIQUE À PRIX MODIQUE
Le blogue #égalsexy, par Pierre-Bruno Rivard
Le blogue #égalsexy, par Anne-Marie Losique
L’épilation intime, oui ou non ?
La sexualité trans, par Huguette St-Denis
Le blogue #égalsexy, par Anne-Marie Dupras
Le bouton d'amour ou la pointe de l'iceberg
Je me suis demandé pourquoi j’avais peur, par Guillaume Lambert
La sexualité des aînés, par Janette Bertrand
De plus en plus nombreuses à utiliser la DivaCup
La contraception, est-ce possible à deux ?
La santé sexuelle, quand la dépression s’en mêle
Aimer son corps
Apprivoiser la ménopause
Posez vos questions à nos stagiaires en sexologie !
Virus ZIKA
Quelques réflexions sur la vie avec des condylomes
Notre meilleure résolution pour 2016
Les sites de rencontres, j’y vais ou j’y vais pas?
Mieux vivre avec le lichen scléreux… en sachant le démystifier !
L’ABC du VIH en 2015
Quelques nuances de BDSM
MTS ou ITS, est-ce la même chose ?
Des fantasmes et autres rêveries sensuelles
Tatouages sans risques
Le dépistage prénatal des ITSS
Fin du désir… Fin du couple?
Mieux voyager en avion
L’hygiène intime, côté hommes
Hygiène féminine : finies les obsessions!
Réduire le risque du cancer de la prostate : à vous de… jouer!
Combien de fois on fait l'amour pour vrai?
Journée mondiale contre l’hépatite
L'amour, l'été
Vous partez en voyage? N’oubliez pas les vaccins!
Les ITSS en hausse chez les 50 ans et +
La trousse santé en voyage : un must!
La pansexualité, qu’est-ce que c'est?
Réjean Thomas est nommé Officier de l'Ordre national du Québec
À propos de l’homéopathie
La vie sexuelle après un accouchement
Ô Soleil Soleil!
Mieux comprendre le dépistage
Histoires de viols : l’importance de croire les victimes
Cent mille raisons de bouger!
Le sommeil, un "boost" pour la libido
Santé sexuelle et alimentation
Le meilleur du web au féminin
Je sens une « bosse » dans mon sein !
Les gars, le VPH, ça vous concerne aussi !
Flash sur l'endométriose
Journée de la femme et Contraception : la pilule en continu
Combattre la discrimination pour une meilleure santé publique
L’herpès ou « les feux sauvages de l’amour »
« Trop aimer », c’est possible ?
Nouveau gynécologue à Montréal
Dr Réjean Thomas est nommé Grand Montréalais
Prix du mérite 2014
Guérie de l'hépatite C
Prix Hippocrate 2014 :
Le prix Claude-Tourangeau
Conférence : La prévention en 2014
Hépatite C : Nouveaux traitements
Nouveaux traitements pour l'hépatite C
Périodes d'incubation des ITSS (ITS, IST, MTS)
Nouvelle ITS (IST) : Mycoplasma genitalium
[Communiqué] Média A — Communications l’Actuel présente
L'Actuel appuie la position du CQ-LGBT
Éclosion du LGV à Montréal
La bactérie H041 ou « Superbactérie »
ALERTE — Hépatite C
VIH — Le traitement des enfants représente un défi
Vivre avec le VIH
MotsEcho.com
Journée mondiale du sida – 1er décembre 2012
Chlamydia et gonorrhée 
Rapport de l'INSPQ sur les ITSS au Québec
Nouveau sondage auprès des personnes vivant avec le VIH/sida
[AVIS] Trousses de dépistage du VIH et de MTS à domicile
La gonorrhée inquiète l'OMS
VIH : Des scientifiques du NIH identifient une nouvelle protéine qui inhibe le virus
Dossier sur le PREP (Truvada®)
Réjean Thomas, rédacteur d'un jour au journal Métro
Augmentation de la syphilis infectieuse chez les jeunes
INCIVEK™ (télaprévir)
Syphilis chez les femmes au Québec
La Clinique A rue McGill à l'émission Une pilule, une petite granule
La Clinique A rue McGill

La vie sexuelle après un accouchement

Par Dr Marc Steben

3 juin 2015

Reprendre la vie après un accouchement, surtout après un premier bébé, c’est tout un défi. Tout a subitement changé… Et puis il y a la fatigue, le stress de ce nouveau visiteur (permanent!), les inquiétudes, les émotions, etc.

Et la sexualité, dans tout ça?

Les couples, en moyenne, attendent six semaines avant d’avoir des relations sexuelles après un accouchement. C’est ce qui ressort d’une étude de l’Institut de recherche du Maternal Health, un hôpital situé en Australie, qui cherchait notamment à évaluer l’impact du mode d’accouchement (césarienne, voie vaginale) et d’autres facteurs (ventouse, épisiotomie, etc.) sur le moment de la reprise des activités sexuelles après avoir donné naissance. Oui, ces liens existent bel et bien. Par exemple, 60 % des femmes n’ayant pas eu d’épisiotomie ont recommencé à avoir des relations au bout de six semaines, contre 45 % des femmes césarisées, et 32 % de celles qui avaient subi une épisiotomie ou l’utilisation de forceps.

Selon l’auteure et chercheure principale de cette étude publiée dans la revue britannique de gynécologie et obstétrique BJOG, Stephanie Brown, la conclusion la plus importante des travaux de recherche est que les couples ne devraient pas ressentir de pression ou de culpabilité quant à la reprise de leurs activités sexuelles.

Douleurs pendant les relations sexuelles post-partum

Elles sont fréquentes. Une autre étude, issue de ce même institut de recherche (voir plus haut), s’est penchée sur l’analyse du lien entre le mode d’accouchement et les douleurs lors des rapports sexuels post-partum. À noter, les douleurs pendant les relations sexuelles portent un nom : on parle de dyspareunie.

Parmi les conclusions de cette étude, qui a suivi 1244 femmes primipares (qui ont accouché de leur premier enfant) :

  • Près de neuf femmes sur dix éprouvent des douleurs pendant leur première relation post-partum, que celle-ci ait lieu 6 semaines, 3 mois ou 6 mois après l’accouchement. Ce pourcentage descend à 25 % chez les femmes qui reprennent les activités sexuelles 18 mois après l’accouchement.
  • Conclusion surprenante : les femmes qui ont accouché par césarienne ou par voie vaginale à l’aide d’une ventouse ont deux fois plus de risques d’éprouver des douleurs au cours de relations sexuelles, 18 mois après l’accouchement, que celles qui ont accouché naturellement par voie vaginale. La césarienne ne comporterait donc pas d’avantage sur le plan de la sexualité post-partum, contrairement à certaines croyances populaires.
  • Une patiente sur dix pose des questions à son médecin au sujet de l’accouchement par césarienne, croyant qu’ainsi elle évitera les douleurs sexuelles post accouchement, qu’elle préservera son vagin des ramifications de l’accouchement, et que la qualité de sa vie sexuelle future se portera mieux après une césarienne. À noter, l’étude semble prouver le contraire…
  • Également associés avec la dyspareunie post-partum, 18 mois après la naissance, on compte les facteurs suivants : l’existence de douleurs lors de relations sexuelles avant la grossesse, et la violence physique ou psychologique de la part d’un partenaire intime de la femme. 16 % des femmes ayant participé à l’étude ont déclaré avoir subi une telle violence. Le tiers d’entre elles ont déclaré une dyspareunie 18 mois après l’accouchement, contre 20,7 % de celles qui n’en avaient pas subi. Les auteures de l’étude soulignent l’importance que les médecins soient informés de la possible connexion entre violence et dyspareunie.
  • Les femmes de moins de 35 ans semblent plus à l’aise de parler de leurs souffrances pendant les relations sexuelles que les femmes plus âgées.
  • Près de 75 % des femmes vivent au moins un épisode de dyspareunie au cours de leur vie.   

Les questions de la reprise des activités sexuelles post-partum et de la dyspareunie doivent absolument pouvoir être discutées ouvertement au sein du couple. Les professionnels de la santé peuvent être d’un grand soutien, notamment pour vous aider à comprendre la raison de vos douleurs, et vous conseiller quant aux différents traitements disponibles.

Notre équipe multidisciplinaire (sexologues, physiothérapeutes, médecins) est à votre service!

Liens utiles :

Reprendre les activités sexuelles après l’accouchement

La sexualité après la grossesse

Sexualité du post-partum