Centre de santé sexuelle & santé voyage dans le Vieux Montréal 514 787-0055 - RDV en ligne

Liste
Dr Marc Steben répond à vos questions et préoccupations sur le lichen scléreux
Comment réagir à une divulgation d'herpès
J'ai quelque chose à te dire... Partie II
J’ai quelque chose à te dire...
L’abécédaire #égalsexy, par Dominique Pétin
Lichen scléreux, sexualité et intimité
Le blogue #égalsexy par Mélanie Couture
Test Pap et vaccin contre le VPH : formule gagnante pour prévenir le cancer du col de l’utérus
SERVICE SEXOLOGIQUE À PRIX MODIQUE
Le blogue #égalsexy, par Pierre-Bruno Rivard
Le blogue #égalsexy, par Anne-Marie Losique
L’épilation intime, oui ou non ?
La sexualité trans, par Huguette St-Denis
Le blogue #égalsexy, par Anne-Marie Dupras
Le bouton d'amour ou la pointe de l'iceberg
Je me suis demandé pourquoi j’avais peur, par Guillaume Lambert
La sexualité des aînés, par Janette Bertrand
De plus en plus nombreuses à utiliser la DivaCup
La contraception, est-ce possible à deux ?
La santé sexuelle, quand la dépression s’en mêle
Aimer son corps
Apprivoiser la ménopause
Posez vos questions à nos stagiaires en sexologie !
Virus ZIKA
Quelques réflexions sur la vie avec des condylomes
Notre meilleure résolution pour 2016
Les sites de rencontres, j’y vais ou j’y vais pas?
Mieux vivre avec le lichen scléreux… en sachant le démystifier !
L’ABC du VIH en 2015
Quelques nuances de BDSM
MTS ou ITS, est-ce la même chose ?
Des fantasmes et autres rêveries sensuelles
Tatouages sans risques
Le dépistage prénatal des ITSS
Fin du désir… Fin du couple?
Mieux voyager en avion
L’hygiène intime, côté hommes
Hygiène féminine : finies les obsessions!
Réduire le risque du cancer de la prostate : à vous de… jouer!
Combien de fois on fait l'amour pour vrai?
Journée mondiale contre l’hépatite
L'amour, l'été
Vous partez en voyage? N’oubliez pas les vaccins!
Les ITSS en hausse chez les 50 ans et +
La trousse santé en voyage : un must!
La pansexualité, qu’est-ce que c'est?
Réjean Thomas est nommé Officier de l'Ordre national du Québec
À propos de l’homéopathie
La vie sexuelle après un accouchement
Ô Soleil Soleil!
Mieux comprendre le dépistage
Histoires de viols : l’importance de croire les victimes
Cent mille raisons de bouger!
Le sommeil, un "boost" pour la libido
Santé sexuelle et alimentation
Le meilleur du web au féminin
Je sens une « bosse » dans mon sein !
Les gars, le VPH, ça vous concerne aussi !
Flash sur l'endométriose
Journée de la femme et Contraception : la pilule en continu
Combattre la discrimination pour une meilleure santé publique
L’herpès ou « les feux sauvages de l’amour »
« Trop aimer », c’est possible ?
Nouveau gynécologue à Montréal
Dr Réjean Thomas est nommé Grand Montréalais
Prix du mérite 2014
Guérie de l'hépatite C
Prix Hippocrate 2014 :
Le prix Claude-Tourangeau
Conférence : La prévention en 2014
Hépatite C : Nouveaux traitements
Nouveaux traitements pour l'hépatite C
Périodes d'incubation des ITSS (ITS, IST, MTS)
Nouvelle ITS (IST) : Mycoplasma genitalium
[Communiqué] Média A — Communications l’Actuel présente
L'Actuel appuie la position du CQ-LGBT
Éclosion du LGV à Montréal
La bactérie H041 ou « Superbactérie »
ALERTE — Hépatite C
VIH — Le traitement des enfants représente un défi
Vivre avec le VIH
MotsEcho.com
Journée mondiale du sida – 1er décembre 2012
Chlamydia et gonorrhée 
Rapport de l'INSPQ sur les ITSS au Québec
Nouveau sondage auprès des personnes vivant avec le VIH/sida
[AVIS] Trousses de dépistage du VIH et de MTS à domicile
La gonorrhée inquiète l'OMS
VIH : Des scientifiques du NIH identifient une nouvelle protéine qui inhibe le virus
Dossier sur le PREP (Truvada®)
Réjean Thomas, rédacteur d'un jour au journal Métro
Augmentation de la syphilis infectieuse chez les jeunes
INCIVEK™ (télaprévir)
Syphilis chez les femmes au Québec
La Clinique A rue McGill à l'émission Une pilule, une petite granule
La Clinique A rue McGill

Apprivoiser la ménopause

Par Laura Désilets, stagiaire au baccalauréat en sexologie

23 février 2016

La ménopause… Une délivrance ou un fardeau ? Plusieurs auraient une vision pessimiste, voire défaitiste, de cette étape pourtant naturelle. Si elle peut causer quelques inconvénients, tant dans la vie de tous les jours que dans la vie sexuelle, les connaître permet de mieux vivre cette phase transitoire.

Qui est touché par la ménopause ?

Toutes les femmes traversent la ménopause, le passage de la fécondité à l’infécondité, qui peut s’étendre sur une période de 5 à 10 ans. Elle se déroule généralement entre 45 et 55 ans, sans trop de désagréments pour la plupart des femmes.

Le corps produit moins d’hormones contribuant à la formation des cycles menstruels et ovulatoires. Les menstruations surviennent de façon irrégulière, se rapprochent, puis se distancient peu à peu jusqu’à ce qu’il y ait un arrêt complet de celles-ci.

Enfin terminées les menstruations ! Mais alors, comment se fait-il que tant de femmes envisagent la ménopause avec autant de craintes ?

Quels sont les symptômes de la ménopause ?

La ménopause s’annonce différemment chez chaque femme. La présence de symptômes varie d’une femme à l’autre, tout comme la durée ou l’intensité de ceux-ci. Vous avez probablement déjà été témoin des fameuses bouffées de chaleur de votre mère, votre sœur, ou peut-être même des vôtres ? Certaines femmes peuvent également vivre des sueurs nocturnes, des difficultés liées au sommeil, des sautes d’humeur, de la fatigue ainsi que des douleurs articulaires et musculaires.

La ménopause peut aussi causer des changements aux organes génitaux. Certaines femmes peuvent noter un amincissement des parois du vagin ainsi qu’une perte d’élasticité menant au rétrécissement du vagin. Elles peuvent également souffrir de sécheresse vaginale. Un manque de lubrification peut être à l’origine de douleurs ressenties lors des relations sexuelles, particulièrement celles avec pénétration. Enfin, l’orgasme peut être plus difficile à atteindre. Toutes ces considérations peuvent mener à une baisse de libido.

Heureusement, ces symptômes surviennent rarement tous chez une même femme. Chaque expérience de la ménopause est unique.

Quand la ménopause nuit à l’estime de soi

Il est important de garder en tête que la ménopause n’est pas une maladie, mais un phénomène tout à fait naturel impliquant l’arrêt de sécrétion de certaines hormones. Cependant, pour certaines femmes, elle est plus difficile à vivre sur le plan psychologique et intime. Certaines peuvent constater la transformation de leur corps — prise de poids, formes différentes, ainsi que les changements mentionnés plus haut. Par le fait même, elles peuvent déprécier leur apparence et se sentir moins attirantes aux yeux de leur(s) partenaire(s). Certaines sont inquiètes de ne plus pouvoir répondre aux attentes en matière de beauté et de sexualité, alors que d’autres craignent le jugement. Il peut être intimidant d’assumer ouvertement, face aux autres, ces changements physiologiques et corporels.

Comment conserver une sexualité épanouie durant la ménopause ?

La vie sexuelle ne s’arrête pas avec les règles et les femmes ménopausées aspirent à une vie sexuelle épanouie.

La communication de ses besoins et préférences sexuelles demeure importante, surtout quand ils évoluent. Cette étape peut devenir une occasion de renouer les liens intimes, ou d’aborder la sexualité différemment. Pourquoi ne pas renouveler les petites attentions au quotidien — il n’y a pas d’âge pour la séduction ! Réfléchir au sujet de sa sexualité permet d’adapter les pratiques sexuelles aux envies et besoins nouveaux. Par exemple, pourquoi ne pas profiter de plus longues caresses ? Ou utiliser un lubrifiant à base d’eau ou de silicone pour aider à contrer la sécheresse vaginale ?

Oser discuter des inquiétudes ou difficultés entourant la ménopause, avec une ou quelques personnes de confiance, permet de mieux les contourner.

Mot de la fin

Si certaines préoccupations demeurent, n’hésitez pas à consulter un ou une professionnel(le) de la santé sexuelle. Une baisse de libido peut-être liée à plusieurs facteurs, autres que la ménopause.

Avoir en main des connaissances justes et fiables concernant les changements physiologiques qui surviennent durant la ménopause, ses conséquences sur la vie sexuelle et ses différents traitements fait toute la différence !

Liens utiles :
Toutes deux stagiaires au baccalauréat en sexologie, nous répondons à vos questions par courriel : [email protected]

Menopause.ca